Le blog de l'expertise en chauffage
12/05/2020

Quelle pompe à chaleur pour une nouvelle maison ?

Les bâtiments écoénergétiques représentent le futur. Ceux-ci sont grandement encouragé via la législation PEB. Ainsi, pour les nouvelles constructions, un système de chauffage avec une pompe à chaleur est un choix (éco)logique. Cependant comme choisir le bon appareil ?

PEB = Performance énergétique des bâtiments.

Les maisons et appartements neufs doivent répondre à certaines exigences en termes d’énergie et de température intérieure, ce sont les normes dites PEB. Elles ont été créées afin de réduire les émissions de CO2.

L'étiquette PEB permet de connaitre rapidement la consommation d'une pompe à chaleur | Buderus Heating Expertise.
Etiquette PEB.

En Flandre la législation PEB impose à tous les maisons et appartements neufs d’être presque neutres en énergie à partir de 2021. Pour cela ils doivent atteindre un niveau E spécifique. Pour cela il est nécessaire d’utiliser des énergies renouvelables pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Origine du niveau E.

En 2006, les pertes d’énergie d’une maison de référence ont été calculées et mesurées. Ce logement a reçu la valeur fictive E100. Ainsi une maison avec un niveau E30 signifie que cette maison a besoin de 70% moins d’énergie que la maison de référence. En d’autres termes cette maison ne consomme que 30% (E30) de l’énergie dont la maison de référence avait besoin.

Selon les régions (Flandre, Wallonie, Bruxelles-Capitale), les exigences sont plus ou moins strictes. En 2020, les maisons neuves en Flandre doivent atteindre un niveau E égal à E35 maximum, en 2021 ce niveau passera à E30 maximum. Si le logement atteint E20 ou moins, le propriétaire est exonéré de taxe foncière pendant 5 ans.

En optant pour un système de chauffage avec une pompe à chaleur avec des panneaux solaires et un chauffage au sol ou mural, il est possible d’atteindre de tels niveaux.

Facteurs dans le choix de la bonne pompe à chaleur.

COP où la consommation de la pompe à chaleur.

Le COP (ou Coefficient de Performance) est le rapport entre la quantité de chaleur dégagée et la consommation d’électricité de la pompe à chaleur. Ainsi, plus le COP est élevée, moins l’appareil consomme d’électricité et plus elle fonctionne économiquement.

La valeur COP d’une pompe à chaleur dépend de plusieurs facteurs :

  • L’efficacité avec laquelle elle produit de la chaleur.
  • La température de la source (air ou eau). Par exemple : plus il fait froid dehors, plus le COP est bas, pour le même niveau de chaleur demandé car la chauffage doit « travailler » plus.
Le COP indique la performance d'une pompe à chaleur. | Buderus Heating Expertise
Le COP indique la performance d’une pompe à chaleur.

Cependant, afin d’obtenir une image correcte de la consommation d’une pompe à chaleur, il faut examiner le SCOP (Coefficient de Performance Saisonnier) = COP moyen sur une année. Le SCOP prend en compte les variations de températures en Belgique.

Comment le COP d’une pompe à chaleur est-il déterminé ?

En Belgique, le COP est déterminé par la norme NBN EN 14511.
Points d’attention importants :

  • Le PEB utilise la norme de 2011 ou ultérieure pour indiquer les résultats de test corrects.
  • La pompe à chaleur est testée à une température extérieure de 2°C et une température de dégagement de 35°C.
  • L’appareil fonctionne à 40% de sa puissance à une température extérieure de 7°C, à 60% à 2°C et à 100% à -7°C.
  • Le delta T (température de départ-température de retour) à travers le condenseur = 5°C. Le condenseur est l’échangeur de chaleur où le liquide de refroidissement transfert sa chaleur à l’eau de chauffage. Plus le delta T est petit, moins la pompe à chaleur doit faire d’efforts pour maintenir le liquide de refroidissement à température et plus le COP est élevé.

Qu’est-ce qu’une bon COP ?

1 kWh d’électricité = ± 2,5 kWh de combustibles fossiles. Le COP d’une pompe à chaleur doit donc être supérieur à 2,5 (kW) sinon la pompe à chaleur est moins écologique qu’une chaudière gaz.

Les appareils récents ont un COP supérieur à 3,8. Un modèle géothermique peut même atteindre un COP supérieur à 4,5. Si la pompe à chaleur produit également de l’eau chaude sanitaire, il convient d’utiliser le COP à haute température. Le COP pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire se trouve sur l’étiquette ErP de la pompe à chaleur.

SCOP-ON.

Il est important de savoir que pour le PEB, on utilise l’efficacité énergétique d’une pompe à chaleur, également appelée SCOP-ON. Les pertes à l’arrêt des pompes à chaleur sont prises en compte (ex : l’écran de contrôle consomme également de l’énergie).

Le dimensionnement. Clé pour chauffer correctement une maison. | Buderus Heating Expertise
Le dimensionnement. Clé pour chauffer correctement une maison.

Dimensionnement : consommation correcte et puissance optimale.

Le bon dimensionnement d’une pompe à chaleur garantit que la puissance de l’appareil est suffisante pour chauffer la maison et fournir de l’eau chaude sanitaire, sans nécessiter d’énergie électrique supplémentaire.

Éviter un système surdimensionné ou sous-dimensionné.

Système surdimensionné : pour 1 ou 2 kW supplémentaires le prix de l’appareil est déjà plus élevé. Il consommera aussi plus d’énergie que nécessaire, ce qui entraînera une facture énergétique plus élevée.

Système sous-dimensionné: l’appareil aura trop peu de puissance et ne pourra pas suffisamment chauffer le logement en hiver et utilisera trop souvent la résistance électrique d’appoint.

Quelle puissance doit avoir une pompe à chaleur ?

La puissance de la pompe à chaleur dépend de la superficie à chauffer.

Ainsi un appartement est plus facile à chauffer et un modèle de 2 à 4 kW est souvent suffisant. Si vous désirez un confort suffisant en eau chaude sanitaire, il est préférable de choisir une pompe à chaleur d’une capacité d’au moins 4 kW. Les maisons d’une superficie moyenne nécessitent généralement un appareil entre 4 et 8 kW. Des pompes à chaleur avec une puissance allant jusqu’à 14 kW sont disponibles pour les maisons individuelles.

Qu’est-ce que le label ErP ?

La réglementation Ecodesign et l’étiquette énergétique ont pour objectif d’optimiser l’efficacité énergétique des produits afin d’utiliser plus efficacement l’énergie et les matières premières. Cette réglementation comprend trois piliers :

  • Ecodesign : des exigences d’efficacité minimales sont imposées à tous les produits sur le marché européen.
  • Etiquettes énergétiques : informer le consommateur sur les propriétés énergétiques d’un produit.
  • Ecolabel : système de certification récompensant les produits les plus performants.
Chauffage : Catégorie A+++ à D
Chauffage combi : Catégorie A+++ à D / eau chaude : catégorie A+ à F

Étiquette énergétique.

L’étiquette énergétique indique sept catégories, de la plus à la moins économe en énergie.

Explication du contenu de l’étiquetage énergétique

1 – Fabriquant
2 – Produit
3 – Fonction : Chauffage / eau chaude
4 – Niveau de rendement
5 – Informations additionnelles

Plus score indiqué sur le label ErP est élevé meilleure est la pompe à chaleur.

Niveau sonore de l’appareil.

Le bruit émis par l’unité extérieure d’une pompe à chaleur est un facteur important à considérer. Si l’appareil est trop bruyant cela affectera la qualité de votre sommeil et peut créer des tensions avec le voisinage. Le niveau sonore dépend du type d’appareil. Par exemple, une pompe à chaleur monobloc sera généralement plus silencieuse qu’une pompe à chaleur split. Le bruit émis est indiquée sur l’étiquette énergétique de l’appareil.

Selon les normes européennes, les directives suivantes dans les zones résidentielles :

Directives sonores dB (A) en plein air.

Les pompes à chaleur sont plus silencieuses qu'une voiture. | Buderus Heating Expertise
Les pompes à chaleur. Plus silencieuses qu’une voiture.
RégionJournéeSoiréeNuit
Flandres454035
Wallonie504540
Bruxelles-Capitale453933

Ainsi, il est important que la pompe à chaleur n’émette pas plus de 50 décibels.

Cependant il convient de noter que selon la saison, la pompe à chaleur produira plus ou moins de bruit. Quand il fait froid le ventilateur tournera plus vite et donc sera plus bruyant.

Mesures d’insonorisation.

Il est possible de prendre un certain nombre de mesures afin d’étouffer le son d’une pompe à chaleur:

  • Pensez à la direction du flux d’air. Si la pompe à chaleur est placée le long d’un mur ou dans un coin, le son peut être réfléchit donc accru.
  • Placez l’unité extérieure sur une surface stable et lourde afin d’éviter les vibrations.

Il est aussi possible de placer un boîtier insonorisant, permettant de réduire de 15 dB (A) maximum. Ces boîtiers sont actuellement encore très chers à l’achat.

La Logatherm WPL AR. La bonne élève.

Ainsi une pompe à chaleur monobloc est généralement plus silencieuse qu’une pompe à chaleur split. La pompe à chaleur monobloc Logatherm WPL AR de Buderus est un bon exemple. Installé à 5 m de distance, elle n’émet que 29 dB (A), soit le volume sonore d’un murmure.

De plus, elle possède un label ErP A+++ à une température de départ de 35°C. Un label ErP A ++ s’applique à une température de départ de 55 ° C.

Enfin les modèles Logatherm WPL 6 ART (S) et WPL 8 ART (S) sont les plus efficacité pour la préparation d’eau chaude sanitaire. Ce qui en fait les meilleures pompes à chaleur disponibles sur le marché belge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *