Le blog de l'expertise en chauffage
18/12/2019

Comment rendre une maison plus écoénergétique ?

Les maisons anciennes sont généralement énergivores. Avec l’augmentation des prix de l’énergie, de plus en plus de propriétaires réfléchissent à la manière de réduire leur facture d’énergie. Nos experts vous expliquent comment faire cela et quels sont les avantages à court et long terme.

Installation d’une chaudière gaz à condensation.

Par le passé, les systèmes de chauffage était conçus afin de garantir que les habitants ne restent pas dans le froid. Ainsi, les appareils étaient grandement surdimensionnés et les appareils de plus de 30 kW étaient la norme. Ce qui avait pour conséquence une surconsommation d’énergie pour un résultat inefficace.
Depuis les mentalités ont changées. Aujourd’hui, dans un objectif d’économie, les
chauffagistes installent des chaudières convenant mieux aux caractéristiques du logement. Cela afin de garantir un potentiel de chauffe suffisant, tout en évitant les pertes de chaleur inutiles. Dans ce cadre la nouvelle génération de chaudières gaz à condensation est réellement intéressante dans le cadre d’un logement écoénergétique. En effet en plus d’un prix accessible, celles-ci ne nécessitent pas d’importants travaux pour remplacer un système existant. De plus, grâce à leur technologie de condensation ces appareils permettent de réduire jusqu’à 30% la consommation annuelle d’un ménage en chauffage. Ainsi, une chaudière gaz à condensation représente un investissement rentabilisé en quelques années seulement.

Isolation de la toiture ou du grenier.

Remplacement du vitrage par des vitres à haute isolation.

Une modernisation de la toiture permet de réaliser rapidement de sérieuses économies. Effectivement, naturellement la chaleur monte. Ainsi, dans le cas des logements antérieurs aux années 1980, la majeure partie de l’énergie générée s’échappe par le toit. En isolant la toiture il est possible de sauver jusqu’à 30 % de l’’énergie de chauffage produite.

Il est possible de réaliser cette isolation soi-même. Pour cela il faut isoler l’espace entre la toiture et la charpente. Cet espace correspond généralement à l’épaisseur maximale des matériaux isolants (environ 16 à 20 cm). Si le grenier n’est pas occupé, il est préférable d’isoler le plancher du grenier. De cette manière, l’énergie n’est pas utilisée pour réchauffer une pièce inutilisée. Une bonne isolation est étanche à l’air, au vent et à l’eau. Si l’une de ces exigences n’est pas remplie, l’isolation perd son utilité.

Pour plus d’efficacité, il est possible d’engager un professionnel pour étanchéifier l’extérieur du toit.

Remplacement du vitrage par des vitres à haute isolation.

Le double vitrage est désormais utilisé dans la plupart des maisons, mêmes anciennes. Cependant, son efficacité est jusqu’à 6 fois inférieure à celle des derniers verre à haute isolation. Ainsi, depuis 2016, presque toutes les nouvelles constructions sont équipées de vitres à haute isolation d’une valeur U de 1,0 W / m² K. Cela dans l’objectif de rendre ces logements écoénergétiques.

Pour information, voici un tableau vous permettant une meilleure comparaison des vitrages existants.

Type de vitrageValeur U moyenne
Simple (4mm)5.7 W/m² K
Double (4-6-4 mm )3.3 W/m² K
Double (4-12-4 mm )3.0 W/m² K
Vitre à haute isolation1.0 W/m² K
Vitre à haute isolation haut de gamme0.5 W/m² K

Pour les maisons non ou modérément isolées, il n’est pas nécessaire et dans certains cas dangereux de travailler avec un vitrage à haute isolation de 0,5 W / m² K. En effet, si le vitrage isole mieux que les murs, il peut arriver que des plaques d’humidité apparaissent sur le plâtrage.
Afin de s’assurer d’une pose idéale il est préférable de faire remplacer le vitrage par un professionnel. Cela permettant d’économiser jusqu’à 20% sur la facture d’énergie. Néanmoins l’’investissement est plus élevé et le délai de récupération associé plus long.
Ainsi disposer de vitres isolantes permet de disposer d’une chaudière gaz moins puissante en réduisant les pertes de chaleur.

Il convient de noter qu’en plus de rendre le logement écoénergétique, la pose d’un vitrage à haute isolation accroît de façon conséquente la valeur du bien.

Isolation des murs.

L’isolation des murs est le moyen le plus coûteux et le moins intéressant d’économiser de l’énergie.

Certains entrepreneurs recommandent de remplir la cavité murale avec de l’isolant Pur afin de faire des économies. Néanmoins, il y a quelques réserves à ce sujet. En effet, les murs extérieurs sont généralement pleins de gravats, vestiges de la maçonnerie. Ces débris permettent de créer une connexion entre les murs extérieurs et les murs intérieurs. Ceci s’appelle un nœud de construction; mieux connu comme un pont froid. Si la cavité murale est remplie d’isolant, ce sont les endroits où l’humidité peut s’infiltrer dans le mur intérieur pouvant générer de la moisissure à l’intérieur de la maison. L’application d’un isolant à l’extérieur de la maison est préférable mais également beaucoup plus chère. De plus, ces travaux ne sont pas toujours possibles et l’épaisseur maximale de l’isolant dans les maisons mitoyennes est limitée à 12 cm plus l’épaisseur du crépi. Ceci est généralement autorisé par la municipalité si la façade de la maison est adjacente au sentier. Les économies d’énergie sont généralement limitées à 12 % du coût énergétique.

Ainsi il existe de nombreux moyens permettant de rendre son logement écoénergétique. Conscient de l’importance de ces travaux les différentes régions, et d’autres acteurs comme les gestionnaires de réseaux ou les municipalités, proposent des primes.

Néanmoins, le moyen le plus efficace est le plus rentable consiste encore à remplacer son ancienne chaudière par une chaudière gaz à condensation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *