Le blog de l'expertise en chauffage
03/10/2019

Passer d’une chaudière gaz ou mazout à une pompe à chaleur.

Coupler une pompe à chaleur avec des panneaux photovoltaïques, permet de réduire les coûts de chauffage de près de 80 %. C’est une opportunité attrayante pour les propriétaires dont l’ancienne chaudière mazout ou gaz doit être remplacée. En outre, les prix élevés de l’énergie sont une excellente raison pour procéder à cette transition. Pour que le passage vers une pompe à chaleur soit effectué efficacement dans les anciens bâtiments, un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte.

Chauffer un bâtiment ancien via une pompe à chaleur.

Buderus | Mazout ou gaz

En principe, chaque maison peut être équipée d’une pompe à chaleur pour le chauffage et la préparation d’eau chaude sanitaire. Cependant, dans les faits, la transition n’est pas toujours rentable pour les anciens logements.
En effet, ceux-ci sont souvent équipés de vieux radiateurs nécessitant une température d’arrivée d’eau élevée. Ce qui ne correspond pas au fonctionnement optimal d’une pompe à chaleur.

Ainsi, avant d’opter pour cette technologie, il est important de vérifier la consommation en chaleur réelle de chaque pièce, via un conseiller en énergie ou un chauffagiste professionnel. Chaque degré économisé pour l’arrivée d’eau augmente l’efficacité de la pompe à chaleur.

Trouver un installateur professionnel

Un système intéressant lors d’une rénovation importante d’un bâtiment ancien.

Les pompes à chaleur fonctionnent plus efficacement lorsque les anciens radiateurs sont remplacés par des systèmes de chauffage de surface. Équiper le logement d’un chauffage au sol ou mural est idéale pour cette technologie de chauffage.

En effet, les appareils de chauffage modernes exigent des températures de fonctionnement comparativement plus basses. Pour cela, dans le cadre d’une rénovation, il est impératif de réduire les besoins en chaleur du logement. Cela en remplaçant les fenêtres ou en refaisant l’isolation des façades et de la toiture. En plus d’un gain en confort, ces modifications permettent à une pompe à chaleur de fonctionner de manière optimale. L’avantage est que cette technologie ne nécessite pas de cheminée. Cela supprime les coûts afférents à la rénovation d’une cheminée nécessaire lors d’une ancienne chaudière mazout ou gaz à une chaudière à condensation.

Quel appareil pour une ancienne maison ?

Buderus | Pomepe à chaleur pour votre maison.

Les pompes à chaleur utilisent la chaleur ambiante présente dans l’air, le sol ou les eaux souterraines. Le choix d’une source d’énergie renouvelable dépend des conditions locales. Ainsi certains modèles ne peuvent pas être installé dans tous les logements.

En outre, chaque type de pompe à chaleur implique des coûts de raccordement différents. Ainsi, il peut être avantageux de raccorder une pompe à chaleur air/eau à une ancienne chaudière mazout ou gaz, si elle est encore utilisable. Ce type d’appareil n’est pas aussi efficace qu’une pompe à chaleur géothermique mais peut être raccordée à une ancienne chaudière qui couvrira les pics de consommation en hiver. Évidemment, les pompes à chaleur installées dans les bâtiments anciens peuvent également être associées à une installation solaire et un boiler. De plus, l’électricité nécessaire à son fonctionnement peut être produit principalement par une installation photovoltaïque écologique.

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique nécessite soit un forage dans le sol (un permis est alors requis), soit une excavation du jardin pour installer les capteurs géothermiques. Lors du passage à une pompe à chaleur eau/eau, l’autorisation de forage (eau souterraine) doit également être demandée au préalable.

Les coûts d’une pompe à chaleur varient en fonction du type et des coûts individuels de raccordement. En cas de remplacement un à un, les pompes à chaleur air/eau sont les plus économiques. De plus comme leur mode de fonctionnement a un principe similaire à celui d’un réfrigérateur, elles peuvent également être utilisées pour refroidir la maison en été. Attention toutefois, l’activation de cette fonction entraine la perte des primes en Belgique.

Primes pour les pompes à chaleur.

L’installation d’une pompe à chaleur est plus cher que l’achat d’une nouvelle chaudière mazout ou gaz à condensation. Cependant, son utilisation est plus économique. En effet, une chaudière gaz ou mazout est environ 4 fois moins efficace qu’une pompe à chaleur. L’utilisation d’énergies renouvelables, telles que les pompes à chaleur, dans le cadre d’un rénovation est encouragé par les autorités belges.

Vous trouverez ci-dessous les subsides que vous pouvez demander.

Région flamande

Région Bruxelles-Capitale

Région wallonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *